Comment fonctionne une équilibreuse de roue ?

Les roues vont progressivement se déplacer de leur point d’équilibre au fil du temps, et ce n’est pas souhaitable. Pour vous éviter ce souci, il est possible d’utiliser une équilibreuse de roue. Ce dispositif doit être utilisé avec le plus grand soin pour qu’il fasse bien le travail qu’on attend de lui.

Une révision de la répartition du poids

Le but de l’équilibreuse porte sur la gestion du poids de la roue. Quand ce dernier est mal réparti, le centre de gravité de la roue va se déplacer. La conséquence va en des vibrations ressenties dans la voiture, mais aussi une baisse de la sécurité. En raison de perte d’équilibre de la roue, le poids ne va pas être aussi optimal qu’au début.

Il n’est pas possible de repositionner celle-ci sans expérimenter de grandes difficultés. À la place, on va simplement utiliser des masses qui vont assurer une meilleure répartition du poids. Cette procédure ne requiert pas de modifications majeures. En cela, elle est facile à implémenter, et ne coûte pas une somme excessive.

Positionner votre roue sur l’équilibreuse

Pour faire le travail de rééquilibrage, il faut mettre la roue en place sur la plaque de l’équilibreuse. Les modèles standards vont convenir pour les roues d’automobile, mais pas forcément pour celles des motos. Aussi, quand c’est le cas, il est préférable d’utiliser un modèle qui soit bien approprié.

Pour cette tâche, vous pourriez avoir besoin des outils qu’on peut trouver dans une servante complète de qualité. Certaines parties sont à visser puis à dévisser, de manière à avoir un ensemble stable. Si des zones bougent encore, c’est qu’il faut revoir la position de votre roue sur cette plaque.

Détecter les paramètres qu’il faut

Le but ici est de trouver quels grammages il faut utiliser, et sur quelles parties de la roue il faut les mettre en place. Pour ce faire, on doit d’abord avoir une bonne estimation de la roue elle-même. Vous devez commencer par prendre des mesures, comme le diamètre, l’épaisseur et autres.

Ensuite, vous faites des calculs pour déduire où sur la roue il faut rajouter les poids en question. Pour faire cela, on cherche le point qui permet de placer le centre de  gravité là où il faut, soit au milieu. Le but ici est d’éviter que la roue ne penche dans un sens ou dans un autre.

Faire l’équilibrage de la roue

Une fois que les divers paramètres ont été évalués, on peut commencer l’équilibrage à proprement parler. Si votre rouge présente déjà des grammages ayant été posés précédemment, il convient de les retirer avant le calibrage. Ensuite, vous ne les remettrez plus, et à la place, vous allez placer les nouveaux.

Les grammages peuvent se mettre en place de manière à pouvoir se détacher à l’avenir quand cela se révèle nécessaire. Ils vont essentiellement être en métal, ce qui est le meilleur recours. Ce matériau possède une bonne résistance, et pourra facilement résister au temps qui passe. Il faudra vérifier l’équilibrage de vos roues à nouveau après un certain temps.